Lettre ouverte à Steve Ballmer PDF Imprimer Envoyer
Par François    Facebook MySpace Twitter Google Yahoo! Buzz Yahoo! Bookmarks Delicious Digg BlogMarks Wikio Yoolink Gmiix Netvibes LinkedIn Scoopeo Jamespot TapeMoi Mr. Wong Technorati Windows Live Bluegger Viadeo
Mercredi, 31 Octobre 2007

Cher Steve,

Je me présente : François de Mandriva.

Je pense que nous sommes beaucoup trop petit pour que vous ayez, un jour, entendu parler de nous. Souvenez-vous, nous sommes une de ces sociétés Linux qui travaillent dur pour se faire une place sur le marché. Nous éditons une distribution Linux, appelée Mandriva Linux. Mandriva Linux 2008, notre dernière édition, a d’assez bonnes critiques et nous en sommes fiers. Vous devriez l’essayer, je suis sûr que vous l’adoreriez. Nous sommes aussi l’une des sociétés Linux qui n’a pas signé d’accord avec votre compagnie (personne n’est parfait).

Nous avons récemment conclu un marché avec le gouvernement Nigérian. Peut-être en avez-vous entendu parler ? Ils recherchaient une solution logicielle et matérielle abordable pour leurs écoles. La commande initiale était de 17,000 machines. Nous avions une bonne offre qui nous permettait de répondre à leur besoin : le Classmate PC d’INTEL, fourni avec une version adaptée de la solution Mandriva Linux. Nous avions présenté la solution au gouvernement local, ils ont aimé la machine, ils ont aimé notre système, ils ont aimé ce que nous leurs offrions, spécialement l’aspect ouvert et le fait que nous pouvions l’adapter aux besoins de leur pays et même plus.

Puis, votre équipe s’est jointe à la partie et le marché devint plus compétitif. Je ne peux faire de commentaires sur ce point mais certains pourront le faire. Votre équipe s’est battue et se battra encore, mais le client était satisfait du Classmate PC et de Mandriva.

Nous avons conclu le marché, nous avons compris la demande, nous avons qualifié le système et nous l’avons intégré à la machine. Pour conclure, nous avons fait notre travail. Et la machine est désormais livrable.

Maintenant, nous entendons différentes histoires de notre client : "nous allons payer pour les logiciels Mandriva comme prévu dans nos accords, mais ce dernier sera remplacé par Windows."

Je suis impressionné, Steve ! Qu’avez-vous fait à ces personnes pour les faire changer d’avis ? C’est clair pour moi, et ça le sera pour tous. Comment appelez-vous ce que vous venez de faire ? Il y a plusieurs noms pour cela, je suis sûr que vous les connaissez bien.

Bien entendu, je continuerai à me battre cette fois et la prochaine et encore la prochaine. Vous avez l’argent, le pouvoir et peut-être avons-nous des définitions différentes de l’éthique. Je reste persuadé que le travail, les bonnes technologies et l’ethique peuvent aussi gagner.

Cordialement,

François

PS: message à nos amis du Nigéria : il n’est pas trop tard pour faire le bon choix, vous aurez beaucoup de soutien pour cela et des services excellents !

 

Identification



   
Mot de passe oublié
Identifiant oublié
Créer un compte

En ce moment...