Lettre à Monsieur le commissaire du gouvernement représentant l'Etat au conseil d'administration de Thales Avionics - Page 3 PDF Imprimer Envoyer
Par CCE Thales Avionics    Facebook MySpace Twitter Google Yahoo! Buzz Yahoo! Bookmarks Delicious Digg BlogMarks Wikio Yoolink Gmiix Netvibes LinkedIn Scoopeo Jamespot TapeMoi Mr. Wong Technorati Windows Live Bluegger Viadeo
Mardi, 24 Novembre 2009
Page 1 Page 2 Page 3
Toutes les pages

Nous craignons que les dirigeants de notre entreprise, Thales Avionics, utilisent la France comme source de financement de projets de restructuration dogmatiquement tournés vers l'Inde et l'Asie et en particulier Singapour.

Nous craignons que la proposition de la direction de Thales Avionics de délocalisation en Asie, à Singapour, encore déclaré paradis fiscal il y a quelques jours, disposant d'une monnaie à parité indexée et proche de l'euro, là où les salaires connaissent des progressions importantes, ce qui infirme totalement les hypothèses retenues par notre direction, relève bien plus d'un choix politique que d'un intérêt économique à long terme.

Les Singapouriens subventionnent les industriels de l'aéronautique qui investissent dans la maintenance, la production et la recherche et le développement. Nous redoutons que la direction de Thales Avionics ait fait ce choix pour bénéficier de subventions locales à Singapour dans le but de réaliser des profits immédiats au détriment de l'emploi en France.

Notre devoir est de vous alerter sur ces stratégies, de leurs conséquences et de vous faire part de nos analyses. En vous alertant, c'est à l'Etat français, 1er actionnaire de notre entreprise, que nous nous adressons.

Dans le contexte politique et social difficile que la France traverse aujourd'hui, ce projet est incompréhensible. C'est pour cela que, confiants en l'intérêt que vous portez à notre entreprise, confiants dans le bon sens républicain qui vous honore et en votre volonté de sauvegarder l'industrie aéronautique civile en France, les élus du CCE de Thales Avionics vous remercient profondément de l'attention que vous apporterez à ce courrier et aux actions que mettrez en oeuvre.

Nous espérons vivement une réponse à ce courrier et, dans cette attente, nous vous prions de bien vouloir agréer, Monsieur le commissaire du gouvernement, l'expression de toute notre considération.

Le CCE de Thales Avionics



 

Identification



   
Mot de passe oublié
Identifiant oublié
Créer un compte

Echanger

En ce moment...