Lettre ouverte de Laura Smet PDF Imprimer Envoyer
Par Laura Smet    Facebook MySpace Twitter Google Yahoo! Buzz Yahoo! Bookmarks Delicious Digg BlogMarks Wikio Yoolink Gmiix Netvibes LinkedIn Scoopeo Jamespot TapeMoi Mr. Wong Technorati Windows Live Bluegger Viadeo
Samedi, 02 Janvier 2010

Depuis que mon père a été hospitalisé à Los Angeles, j'ai vu et entendu n'importe quoi. Alors qu'il n'était même pas réveillé, certains ont manqué de la plus élémentaire décence à son égard et à l'égard de sa famille. Je me suis tue et j'espère que je pourrai continuer à le faire, mais je me dois de faire une mise au point.

D'abord pour mon père, mais aussi par rapport à tout ce que j'entends ou lis.

Non, je ne suis pas écartelée.

Mon père connaissait le Docteur Stéphane Delajoux avant ma rencontre avec son frère Julien. D'ailleurs, le Docteur Delajoux l'avait opéré sans le moindre problème, à ma connaissance. Oui, je n'ai rien dit sur l'état de santé de mon père, contrairement à tous ceux qui ont parlé à tort et à travers, sans rien savoir ni respecter. Je sais qu'une expertise a été ordonnée par la Justice et c'est elle qui déterminera les responsabilités éventuelles.

Mais pour moi, les choses sont très claires. La seule qui m'importe, c'est la santé de mon père. Je suis sa fille. Je l'aime et je l'admire et je ne souhaite qu'une chose, du fond du cœur, c'est qu'il aille le mieux possible. Le reste m'indiffère et je veux le dire. Je ne suis pas écartelée du tout. Tous ceux qui m'entourent le savent et je ne laisserai pas dire n'importe quoi sur moi.

 

Identification



   
Mot de passe oublié
Identifiant oublié
Créer un compte

En ce moment...